LE PROJET

Les origines

Nous sommes 2 amies : Manon et Noémie, rencontrées dans le cadre du WARN, un mouvement associatif de jeunes pour sensibiliser à la transition écologique en Ile de France. Après plusieurs projets bénévoles montés ensemble, ce fut le coup de foudre ! Au fur et à mesure de discussions et d’un premier confinement productif, nous nous sommes rendues compte que nous voulions monter un projet à 2!

 

Ce projet devait alors coïncider avec notre engagement et notre mode de vie : faire ce que nous faisions déjà dans l’associatif mais au quotidien. Ce projet est aussi celui d’une nouvelle vie, sur du long terme et sur un autre territoire. Nous voulions ainsi mêler la création d’événements forts, les émulations collectives, l’expérimentation concrète des solutions plus durables, le retour à la nature et la sensibilisation de divers publics. C’est pour cela que petit à petit nous nous sommes dirigées vers un projet valorisant les dynamiques de territoire locales en accord avec nos compétences et envies respectives : ouvrir un Tiers-Lieu est alors devenu une évidence.

 

Mais pour évaluer la faisabilité de notre projet, nous voulions commencer par explorer la diversité de ces lieux en France et surtout s’inspirer de ce qui existe, pour ne pas partir de zéro ! Un road-trip nous a paru parfait pour répondre à ces objectifs. C’était décidé, nous partirions sur les routes !

Quand ? Entre Mars et Mai 2021

? Dans 6 régions de France : Normandie, Bretagne, Pays de La Loire, Auvergne Rhône-Alpes, Occitanie et PACA

Comment ? En van aménagé

Qu’est-ce qu’un Tiers-Lieu ? 

Imaginez un lieu qui combinerait des espaces de travail partagés (coworking), des ateliers partagés (réparation, bien-être, activités manuelles…), un fablab (laboratoire de fabrication), des services tels que des jardins et des boutiques partagés, des cafés, restaurants et épiceries solidaires, une ressourcerie, des espaces de médiation culturelle, de convivialité, de rencontres, de débats, d’accueil (co-living, chantier participatif, woofing…) : un Tiers-lieu, c’est un peu tout ça à la fois.

Du fait de la diversité des activités, le Tiers-Lieu s’impose comme un vecteur fort de médiation sociale, culturelle et professionnelle, favorisant les liens intergénérationnels.

 

 

Un Tiers-Lieu est donc un lieu imaginé, aménagé et géré grâce à la mobilisation d’un collectif (d’habitants, de collectivités territoriales…).C’est un lieu hybride et autonome, accessible au plus grand nombre. Ce sont des lieux modulables et extensibles pour répondre à l’évolution des besoins des citoyens d’un territoire.

En effet, chaque lieu a sa spécificité, son fonctionnement, son mode de financement, sa communauté. Mais tous permettent les rencontres informelles, les interactions sociales, favorisent la créativité et les projets collectifs. En résumé, dans les tiers lieux, on crée, on forme, on apprend, on fait ensemble, on fabrique, on participe, on crée du lien social…

Qu’ils soient éphémères ou pérennes, les Tiers-Lieux sont des espaces d’exploration. Ils sont par essence évolutifs Ils doivent être des lieux de réappropriation de l’espace public et des projets citoyens.

Pour lire notre article sur le sujet, c’est par ici !